Infos et réservations au 01 45 65 91 93 canada@tangka.com

Aventures de plein air dans l’Okanagan

Des sports aquatiques pour les amateurs d’adrénaline aux pittoresques randonnées cyclistes en passant par les tournées des vignobles : cette région de la Colombie-Britannique est des plus prisées l’été venu.

Par Remy Scalza

Imaginez un lac de 135 km de long bordé de plages sablonneuses. Ajoutez-y des paysages de l’Ouest sauvage, avec des canyons, des montagnes et le seul vrai désert du Canada. Pour faire bonne mesure, n’oubliez pas des vignobles réputés où sont produits de délectables vins rouges et blancs. Voilà. Vous êtes dans la vallée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique.

Que « partir à l’aventure » signifie pour vous escalader une montagne ou aller déguster un cabernet sauvignon au soleil, vous trouverez ici dix activités estivales à faire dans l’Okanagan.

Osoyoos, lac Okanagan, Canada

Osoyoos, lac Okanagan, Canada © Peter M Graham / flickr

1) Allez vous rafraîchir à la plage : C’est bien connu, l’été, il fait chaud et sec dans l’Okanagan (le mercure peut grimper au-delà des 35 °C). Les plages sablonneuses de la région, qui bordent les lacs glaciaires anciens, attirent les foules. On y vient pour nager, pour faire du sport ou juste pour se faire dorer au soleil. L’endroit le plus à la mode est la plage Okanagan Beach, à Penticton : gens du coin et visiteurs raffolent de cette étendue de sable d’un kilomètre de long.

2) Découvrez les vignobles grâce à des visites originales : Si l’Okanagan est surnommée « la Napa du Nord », c’est pour une bonne raison : des centaines de vignobles y offrent une infinité d’options aux œnophiles. Des visites pas comme les autres allient exercice physique et dégustations : vous pouvez ainsi aller en kayak d’un vignoble à l’autre ou pédaler, en compagnie de guides expérimentés, jusqu’aux meilleurs établissements viticoles de la région.

3) Pédalez sur un tronçon d’histoire : L’ancien chemin de fer de Kettle Valley, construit au début du XXe siècle, a été reconverti en une pittoresque voie cyclable qui serpente à travers la vallée de l’Okanagan. Les randonnées valent le détour, car au terme de légères montées, les cyclistes sont récompensés par des panoramas spectaculaires. Ne manquez pas de faire la section du canyon Myra : vous y traverserez 18 impressionnants ponts de bois sur chevalets et deux tunnels.

Vignobles, Okanagan, Canada

Vignobles, Okanagan, Canada © Keith Ewing / flickr

4) Faites monter l’adrénaline au gré des vagues : Le lac Okanagan et le lac Osoyoos voisin sont les terrains de jeux favoris des amateurs de sports aquatiques. Le choix ne manque pas entre le ski nautique (un classique), la planche nautique, la paravoile (plus palpitante) ou même le wakesurf (on surfe, sans corde de traction, sur la vague créée par un bateau à moteur spécial). Vous préféreriez une aventure un peu plus tranquille? Louez un kayak ou une planche à rame.

5) Dormez dans la nature : L’Okanagan est depuis toujours une destination de prédilection pour le camping en famille, qu’on campe à la dure ou dans le grand confort. Louez un véhicule récréatif de luxe et profitez du confort du parc pour véhicules récréatifs de NK’MIP. Situé sur les rives du lac Osoyoos, ce parc est agrémenté d’un bistrot, d’un bar et d’une marina. Vous pouvez aussi mettre votre tente dans votre coffre de voiture et aller la planter, à l’ancienne, dans le parc provincial du lac Okanagan : des centaines d’emplacements donnent sur le lac.

6) Marchez sur des pics sculptés par les glaciers ou dans le désert : La grande diversité topographique de la région, des montagnes aux lacs en passant par le désert, vous promet de belles journées de randonnée. Empruntez le sentier d’interprétation du désert (de deux kilomètres de long), à Osoyoos, pour une gentille petite balade ou attaquez-vous à une randonnée plus musclée dans l’un des quatre parcs provinciaux de la région. Les plus athlétiques peuvent même apprendre à descendre en rappel les canyons de Skaha Bluffs, de renommée mondiale, près de Penticton.

Shaka Bluffs, Penticton, Canada

Shaka Bluffs, Penticton, Canada © iwona_kellie / flickr

7) Faites le saut dans un parc d’aventure : Fendre les airs à 85 km/h, ça vous tente? Trois parcs d’aventure de l’Okanagan proposent aux amateurs d’émotions fortes des tyroliennes à grande vitesse, du saut à l’élastique et des parcours du combattant dans les airs. Si votre élément, c’est plutôt l’eau, direction le Whiplash Cable Wake Park, un parc unique où planchistes et skieurs nautiques filent à toute vitesse grâce à un système de poulies.

8) Plongez à la recherche de créatures marines : Si les eaux du lac Okanagan sont peu profondes en bordure de plage, elles peuvent atteindre plus loin 232 mètres de profondeur. L’eau est froide à cette profondeur, et les plongeurs y découvriront formations uniques et faune aquatique. Les débutants s’amuseront à explorer l’épave du parc provincial Fintry, un chaland naufragé du chemin de fer Canadien Pacifique. Les plongeurs expérimentés partiront dans le lac à la découverte des grottes de Squally Point, lieu de résidence d’Ogopogo, le légendaire monstre du Loch Ness local.

9) Sortez vos jumelles, ornithologues amateurs : Comme l’Okanagan abrite une grande variété de biomes, allant des marais au désert, cette région de la Colombie-Britannique est réputée pour l’observation d’oiseaux, quelque 300 espèces y vivant. Au cours de visites guidées, les amateurs d’oiseaux arpenteront tout un réseau de marécages, de pâturages et de rivières. Ils y apercevront toutes sortes de volatiles : des oiseaux d’eau comme des harles et des huards, mais aussi des pygargues à tête blanche et même des oiseaux chanteurs rares.

Ogopogo - Okanagan, Canada

Ogopogo – Okanagan, Canada © GoToVan / flickr

10) Prélassez-vous sur la rivière : Sur les genoux après toutes ces aventures? Prenez place sur une bouée et laissez-vous flotter paresseusement au gré du canal de la rivière Okanagan sur sept kilomètres. Ce canal à faible débit a été creusé dans les années 50 et relie le lac Okanagan au lac Skaha. Les gens du coin s’y précipitent les jours de grande chaleur. Louez une bouée (ou apportez la vôtre) et offrez-vous une matinée ou un après-midi de détente au cœur de la région vinicole de l’Okanagan.

Avec la permission de la Commission canadienne du tourisme

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 19 266 autres abonnés

Pin It on Pinterest