Infos et réservations au 01 45 65 91 93 canada@tangka.com

Le sud de la Saskatchewan

En route pour un voyage 100 % saskatchewanais qui vous mène au Parc national des Prairies, près de la frontière américaine, et vous fait découvrir couchers de soleil fabuleux, bisons sauvages, chevêches des terriers, mais aussi un vignoble.

Par Cinda Chavich

Partez sur les routes à perte de vue en direction du Parc national des Prairies dans le sud de la Saskatchewan et découvrez des prairies à l’état pur, des spécimens rares de la faune de la région, mais aussi une parfaite quiétude.

1)    De bien beaux bisons : Des troupeaux de bisons des plaines, espèce fondamentale à l’écosystème des prairies, se plaisent ici, dans la dernière étendue sauvage de prairies indigènes au Canada.

2)    Chien qui aboie ne mord pas : Les chiens de prairie, que l’on trouve uniquement dans cette région du Canada, émergent de leur terrier et sonnent l’alarme de leur jappement dès qu’un intrus s’approche un peu trop près de leur colonie. Ou peut-être ont-ils simplement repéré un rare putois d’Amérique en quête de proies.

Chien à Meeting Lake - Saskatchewan, Canada

Chien à Meeting Lake – Saskatchewan, Canada – © Jeff / flickr

3)    Maintenant ou jamais : Les chevêches des terriers sont d’adorables petites chouettes tachetées et en voie de disparition qui s’installent, du printemps à l’automne, dans les terriers abandonnés des chiens de prairie. Elles partent ensuite pour des contrées plus chaudes (comme beaucoup de Canadiens d’ailleurs) et passent l’hiver au Mexique. Vous pouvez néanmoins les voir toute l’année au centre qui leur est consacré, le Saskatchewan Burrowing Owl Interpretive Centre.

4)    Au pays des cow-boys : Partez en randonnée dans la région est du parc, dans les badlands Kildeer aux couleurs multiples, et retrouvez-vous au beau milieu de collines érodées et de sables mouvants, comme au temps des westerns. C’est ici qu’en 1874 a été découvert le premier squelette de dinosaure dans l’Ouest canadien.

5)    L’hospitalité avec un grand H : Ça creuse tout ça, alors, pourquoi ne pas aller manger un hamburger au Star Café & Grill à Maple Creek, vous arrêter faire quelques courses à McCord (village de 40 habitants), boire une bière au Limerick Hotel? The Crossing Resort vous attend ensuite pour la nuit, et vous réserve un ciel à perte de vue et un coucher de soleil plus grand que nature. Il ne vous reste plus qu’à vous laisser bercer par le chant des grenouilles.

6)    Home sweet home: Dans cet écosystème unique, vous aurez peut-être la chance de voir quelques-unes des espèces animales menacées, comme l’antilope d’Amérique, animal rare que l’on reconnaît à ses cornes et ses marques particulières et qui peut courir à une vitesse de 100 km/h.

7)    Vous avez dit du vin? Le vignoble Cypress Hills Winery est le seul des prairies, et ce, grâce au microclimat chaud des hautes terres qui l’entourent. Vous devez à tout prix goûter le vin de cerises sures et le vin d’amélanches.

Vignes Cypress Hills -  Saskatchewan, Canada

Vignes Cypress Hills – Saskatchewan, Canada – © daryl_mitchell / flickr

8)    À la belle étoile : Les prairies et leurs grands espaces sont réputés pour les couchers de soleil, mais à l’observatoire du parc provincial de Cypress Hills, l’une des plus étoilées des réserves de ciel étoilé du Canada, ce sont les étoiles que vous pourrez admirer grâce à un télescope Celestron de 14 pouces.

9)    Silence! On n’entend rien! Les plus grands spécialistes de l’écologie des sons étudient le paysage acoustique des prairies et du Parc national des Prairies, l’un des endroits les plus silencieux de la planète. Ici, on entend les bruits de la nature, sans pollution sonore, comme cela est rarement possible ailleurs.

10)   Destination dinosaures : Près du nouveau centre des visiteurs du bloc est du parc, allez voir des fossiles de 65 millions d’années et ne manquez pas Scotty, le plus grand et le plus complet des squelettes de tyrannosaure rex, qui est exposé au T.rex Discovery Centre, à Eastend.

Avec la permission de la Commission canadienne du tourisme

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 19 267 autres abonnés

Pin It on Pinterest