Infos et réservations au 01 45 65 91 93 canada@tangka.com

Flore du Canada : Les Prairies

Les prairies

Une prairie est un endroit étonnant qui permet le foisonnement d’une incroyable diversité de formes de vie, même si on ne s’en rend pas compte à première vue. Jetez un coup d’œil sur la photo ci-dessus. Avant l’arrivée des Occidentaux, les Indiens des Plaines et les Métis voyaient dans ce paysage la possibilité de chasser le bison pour en tirer de la nourriture, du combustible et de la fourrure. Au XIXe siècle, les colons sont arrivés dans les prairies, frontière ultime de l’Ouest canadien, et ils y ont vu de vastes prés pour leur bétail et un sol fertile pour leurs cultures.

À présent, puisqu’il reste moins du quart des prairies que renfermait autrefois le Canada, que peut-on y voir?

… une buse rouilleuse fondre sur un chien de prairie, de vastes vallées fluviales où toute forme humaine paraît microscopique, un serpent à sonnettes se glisser devant une raquette à crins blancs, un troupeau de bisons se repaître d’une plante herbacée appelée boutelou gracieux…

Bref, un écosystème résistant, d’importance critique, qui sert de lieu de vie pour des centaines d’espèces végétales et animales (mammifères, oiseaux, reptiles) spécialement adaptées qu’on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde.

De fascinantes relations de prédateur à proie, des herbacées uniques en leur genre, des espèces florales rares, des formations glaciaires qui fascinent les géologues… Ce ne sont que quelques-uns des éléments particuliers des prairies canadiennes, qui forment l’un de nos espaces naturels les plus importants, mais les plus menacés.

La prairie tempérée, qui comprend les écosystèmes des prairies canadiennes, se trouve également à différents endroits de la planète. Les espèces végétales et animales qui s’y trouvent sont déterminées par de moindres précipitations (de 25 à 90 cm) et une plus grande fourchette de variations saisonnières de la température.

De nombreux animaux des prairies tempérées, adaptés au vent et à la sécheresse, sont reconnaissables pour les Canadiens : des herbivores tels que les antilopes et les wapitis, des animaux fouisseurs tels que les chiens de prairie et les blaireaux, des prédateurs comme les serpents et les coyotes

© Faune et flore du pays (www.ffdp.ca). Utilisé avec permission

Vidéo : The Canadian Prairies: Where We Are

Lire la suite du guide

Nature, lodge et hydraski au Quebec

Nature, lodge et hydraski au Quebec

3510 € - 9 jours / 8 nuits

Situé à l’extrême Nord-Est de l’Amérique, le Québec ... Voir le détail

Pin It on Pinterest