Infos et réservations au 01 45 65 91 93 canada@tangka.com

L'Ontario : Environs de Toronto, les Grands Lacs

Aux environs de Toronto

Kitchener-Waterloo

A 100 km à l’ouest de Toronto par l’autoroute 401.

Ces deux villes jumelles ont été fortement marquées par l’immigration allemande, à l’image de l’Oktoberfest, où se tient la plus grande célébration bavaroise après celle de Munich voir lors d’un circuit groupé Canada. Chaque automne, la bière coule à flots pour plus de 750 000 personnes, soit le triple de la population ordinaire. L’influence allemande se retrouve aussi avec la présence de mennonites qui ont fui les persécutions religieuses au tournant du xixe siècle. Ces simples agriculteurs, à l’aspect sévère, refusent de céder aux sirènes du confort moderne et se déplacent en carriole à cheval. Plusieurs marchés fermiers, tel le Farmer’s Market (Ouvert les samedis matins) à l’angle de King Street et Queen Street, proposent des spécialités allemandes. On peut admirer la belle résidence de style victorien datant de 1853, où vivait durant son enfance l’ancien Premier ministre du Canada, William Lyon Mackenzie King (Woodside National Historic Site, 528 Wellington Street N. Ouvert de mi-mai à mi-décembre tlj de 10 h à 17 h. Entrée payante).

Suivez le guide !

Plutôt que revenir à Toronto par l’autoroute directe, prendre la route jusqu’à Niagara-on-the-Lake. Les vues sont superbes et l’on visite de luxuriants parcs botaniques.

Niagara Falls

137 km sud de Toronto par la Gardiner Expressway.

D’un côté le Canada, de l’autre les Etats-Unis. Déversoir du lac Erié dans le lac Ontario, le Niagara fait office de frontière. Une île le divise en deux bras à l’endroit des chutes. Chaque pays a donc les siennes, mais c’est du côté canadien qu’elles sont le plus impressionnantes. Une énorme cité consacrée au tourisme est née sur ses bords à la fin du xixe siècle. Mieux vaut l’oublier et suivre sur quelques centaines de mètres le Niagara Parkway. Ce boulevard panoramique fait face aux chutes américaines, larges de 300 m, mais surtout dominent les Horseshoe Falls canadiennes, qui s’étalent en forme de fer à cheval sur une largeur de 675 m. Juste avant Table Rock House, on pourrait presque toucher de la main la surface tachetée de verdure du Niagara. D’un coup, tout s’effondre dans un grondement de tonnerre et des nuages de vapeur d’eau. Protégé par des capes en plastique jaune, on descend en ascenseur jusqu’à des plates-formes creusées au flanc du gouffre (Ouvert de juin à août de 9 h à 21 h. Accès payant),à la limite du terrifiant et assourdissant mur d’eau. On peut également, couvert d’un ciré bleu, longer les chutes depuis River Road à bord du bateau Maid of the Mist (Ouvert d’avril au 15 mai de 9 h 45 à 16 h 45 en semaine, jusqu’à 17 h 45 le samedi et dimanche ; du 26 mai au 19 juin, tlj de 9 h à 17 h 45 ; du 9 août au 6 septembre de 9 h à 19 h environ, et du 8 septembre au 24 octobre de 9 h 45 à 16 h 45, 17 h 45 les samedi et dimanche. Entrée payante), et pour finir, grimper au sommet (236 m) de la tour Skylon (5200 Robinson St. Ouvert tlj l’été de 8 h à minuit, l’hiver de 11 h à 21 h. Entrée payante). Vues splendides depuis les ascenseurs vitrés.

Baie Georgienne

Cette énorme baie du lac Huron est l’une des destinations de week-end favorites des habitants de Toronto. Ils trouvent dans sa partie sud de splendides plages d’eau douce, jalonnées d’hôtels, bars et restaurants de toutes catégories. Avec ses 14 km de sable fin, Wasaga Beach (130 km au nord de Toronto) est la plus longue plage d’eau douce au monde. Elle est aussi la station balnéaire la plus fréquentée de toute la baie. Une quarantaine de kilomètres au nord-est, la station de Midland reconstitue un village amérindien dans sonmusée de la Huronie (549 Little Lake Park, King St. Horaires d’ouverture variables. Se renseigner au  810 982 0891. Entrée payante). Autre reconstitution, 5 km à l’est, celle de Sainte-Marie-au-Pays-des-Hurons(ouvert du 27 avril au 15 mai et du 12 au 30 octobre, du lundi au vendredi de 10 h à 17 h ; tlj du 16 mai au 11 octobre de 10 h à 17 h. Entrée payante), mission jésuite créée en 1639 et incendiée 9 ans plus tard par les Iroquois.

Blue Mountains

Au sud-ouest de Wasaga Beach par la route 26 vers Meaford, cette région offre un agréable parcours le long de la baie Georgienne. Malgré ses 220 m d’altitude, elle constitue le plus important domaine skiable près de Toronto.

Bruce Peninsula

En remontant vers le nord à partir d’Owen Soun, on parvient à la péninsule de Bruce. Longue de 100 km pour 38 km de large, elle est la prolongation de l’escarpement du Niagara. Elle forme deux environnements bien distincts avec de hautes falaises escarpées le long de la baie Georgienne et de chaudes plages de sable sur le lac Huron. Proche de l’extrémité de la péninsule, le parc national Péninsule-Bruce (Bureau d’accueil ouvert tlj de juin au 6 septembre de 8 h à 20 h, les vendredi jusqu’à 22 h, les samedis jusqu’à 21 h. Entrée payante) est situé au cœur d’une réserve de la biosphère mondiale, avec de magnifiques sentiers qui longent la baie Géorgienne, le tout bordé de pins millénaires. Le parcours Bruce Trail traverse le parc et s’étend le long de l’escarpement du Niagara sur environ 800 km jusqu’à Queenston, près des chutes du Niagara. Un peu plus à l’ouest, le parc du Fathom Five (Bureau d’accueil ouvert tlj de juin au 6 septembre de 8 h à 20 h, les vendredis jusqu’à 22 h, les samedis jusqu’à 21 h. Entrée payante) avec ses eaux cristallines et profondes est la première aire marine de conservation du pays et un paradis pour les plongeurs. Outre les 20 îles qu’il englobe, le parc protège un riche patrimoine culturel qui comprend 22 épaves de bateaux et plusieurs phares historiques. Véritable curiosité, l’îlot Flowerpot doit son nom à des piliers de roc en forme de pots de fleurs qui ont résisté à l’érosion des vagues. Outre des grottes, cette île jouit d’une végétation spectaculaire avec ses orchidées sauvages. A la pointe de la péninsule Bruce, la petite localité de Tobermory est le point de départ en été pour l’île Manitoulin.

Les Grands Lacs

Le lac Supérieur – le plus grand et le plus profond de tous –, le lac Huron, le lac Erié, le lac Ontario et le lac Michigan forment les Grands Lacs. Ils traversent tous la frontière américo-canadienne, sauf le lac Michigan qui est entièrement situé aux Etats-Unis. Ensemble, ils contiennent le cinquième de la quantité d’eau douce superficielle de la planète et constituent la plus grosse masse d’eau douce ininterrompue au monde. Par l’intermédiaire du fleuve Saint-Laurent, ils se déversent dans l’Atlantique. Leur origine remonte à la dernière époque glaciaire, lors du recul des inlandsis qui ont laissé de grandes quantités d’eau de fonte.

Ile Manitoulin

Accès en traversier (durée : 1 h 45) de Tobermory jusqu’à South Baymouth. Du 1er mai au 25 juin et du 8 au 18 octobre, départs à 8 h 50, 13 h 30 et 18 h 10. Du 26 juin au 7 septembre, départs à 7 h, 11 h 20, 15 h 40 et 20 h. Se renseigner auprès de Chi-Cheemaun Ferry Service. Accès direct en voiture depuis le nord de l’île par l’autoroute 6 en passant par Espanola.

A la frontière de l’Ontario et du Michigan, Manitoulin est, avec ses 2 766 km2, la plus grande île en eau douce au monde et un lieu sacré pour plusieurs peuples autochtones. Le nom Manitoulin viendrait d’ailleurs d’un mot algonquin signifiant « île des esprits ». Avec une large étendue de roche calcaire de fond appelée « alvar », l’île abrite un mélange unique de végétaux. La sérénité qui y règne invite à la découverte des nombreux sentiers qui sillonnent ce morceau de terre au cœur du lac Huron. D’ordinaire calme, l’île s’anime en août lors des fêtes traditionnelles autochtones des Indiens et des Inuits, appelées Pow-Wow.

Sudbury

A 200 km de l’île Manitoulin par l’autoroute 17 ou à 380 km de Toronto par l’autoroute 400 puis la 69.

Outre son important bassin minier, le grand Sudbury s’appuie sur une solide communauté francophone qui représente le tiers de la population. L’attraction touristique la plus populaire du nord de l’Ontario se trouve auScience North, au bord du lac Ramesey (100, chemin du lac Ramsey. Ouvert tlj du 1er avril au 26 juin et du 8 septembre au 23 décembre de 10 h à 16 h; du 27 juin au 7 septembre et du 27 au 30 décembre, tlj de 9 h à 18 h. Entrée payante). Dans un bâtiment spectaculaire composé de deux gigantesques flocons de neige liés par un tunnel souterrain, ce musée pratique et ludique vulgarise l’information scientifique avec des expositions sur l’écosystème du Nord ou encore l’exploration spatiale. Science North est aussi doté d’une salle Imax.

Parc provincial Algonquin

A 281 km au nord de Toronto et 230 km à l’ouest d’Ottawa. Le parc est traversé par l’autoroute 60. Ouvert toute l’année pour certaines parties du parc. Centre d’information ouvert de 9 h à 16 h tlj l’été, et les vendredi samedi et dimanche en hiver. Tél. : (705) 633 5572. Entrée payante.

Vaste territoire de 7 700 km2 formé de collines couvertes d’érables, de crêtes rocheuses et d’environ 2 500 lacs, rivières et ruisseaux, Algonquin est le plus ancien des parcs ontariens. Situé à l’intérieur du Bouclier canadien, le plus vieux fond rocheux exposé au monde, il ravira les amateurs de canoë, le meilleur moyen pour découvrir l’arrière-pays, avec un réseau de navigation qui s’étend sur plus de 2 100 km. Outreles ours et autres cerfs de Virginie, le parc Algonquin est réputé pour ses orignaux et surtout ses loups,souvent difficiles à apercevoir. Chaque année en août, les excursions d’appel au loup donnent l’occasion aux visiteurs d’entendre d’authentiques hurlements de loups à l’état sauvage.

Au pays des trappeurs

Loin au nord des Grands Lacs et du Saint-Laurent, d’autres sites, plus sauvages, méritent également un détour. Au-delà du majestueux parc Algonquin, le vrai Nord ne commence cependant qu’à Cochrane(800 km de Toronto), d’où le Polar Bear Express pousse, encore 300 km plus haut, jusqu’à Moosoneeen bordure de la baie d’Hudson, une petite ville préfabriquée peuplée en majorité d’Amérindiens, dont le seul bâtiment ancien est le musée Révillon, dernier vestige de la traite des fourrures. Un ciel à l’infini, moiré de toutes les lueurs de l’Arctique, le cri des grues, le glissement des kayaks… un autre monde.

Sur les routes de l’Ouest

Sur les routes de l’Ouest

245 € - 8 jours / nuits

Un voyage des plus enivrants qui vous amènera à découvrir ce ... Voir le détail

Escapade de charme dans l’Est

Escapade de charme dans l’Est

1485 € TTC - 14 jours / 13 nuits

Nous vous proposons un autotour alliant exploration ... Voir le détail

L’express des rocheuses

L’express des rocheuses

2170 € TTC - 8 jours / 7 nuits

Venez découvrir les perles des Rocheuses Canadiennes ... Voir le détail

Les Merveilles des Rocheuses canadiennes

Les Merveilles des Rocheuses canadiennes

2350 € - 11 jours / 10 nuits

Partez à la conquête des ... Voir le détail

Pin It on Pinterest