Infos et réservations au 01 45 65 91 93 canada@tangka.com

L'Ontario : Ottawa & environs

Siège du gouvernement canadien © joiseyshowaa

Siège du gouvernement canadien © joiseyshowaa

Vaste comme deux fois la France, la plus peuplée, la plus dynamique et la plus riche des provinces canadiennes étale ses forêts, ses cours d’eau, ses hameaux d’autrefois, depuis les Grands Lacs jusqu’à la baie d’Hudson. Avec, en vedette lors d’un circuit groupé Canada, deux superbes métropoles, Ottawa, la capitale fédérale, et Toronto, la capitale commerciale. Et bien sûr, les chutes du Niagara. 

Ottawa

Siège du gouvernement depuis 1867, la capitale fédéralese veut la vitrine de tout le Canada. Bilingue, car située à la frontière du Québec francophone et de l’Ontario anglophone. Paisible, puisque peuplée en majorité de fonctionnaires et de diplomates. Enfin et surtout,écologique et très aérée.

Une ville à la campagne
L’hiver, des milliers d’employés vont à leur bureau en patinant sur la surface gelée du canal Rideau qui traverse toute la ville. L’été, ils le longent à vélo ou en faisant du jogging. Et, à chaque occasion, ils se retrouvent dans l’un ou l’autre des parcs et des terrains de loisirs qui jalonnent les berges des voies d’eau. Et il suffit de franchir la rivière des Outaouais (Ottawa River en anglais) pour se perdre, aux portes de la ville québécoise de Hull, dans les 36 000 ha de lacs et de forêts du parc de la Gatineau.

Parliament Hill
Plantés sur une falaise surplombant l’Outaouais et le canal Rideau, les trois bâtiments du Parlement canadien dominent la ville de leur masse néogothique. Deux d’entre eux, East Block et West Block, abritent les bureaux des parlementaires. Seul l’édifice du Centre, dont la reconstruction s’est achevée en 1927 suite à l’incendie de 1916,est ouvert au public (Visite guidée gratuite, réservation obligatoire au Centre d’accueil, tlj de mai à septembre de 9 h à 20 h 30, 16 h 30 le reste de l’année, ou au 613 996 0896).
A l’extrémité du hall d’Honneur, qui sépare la Chambre des communes du Sénat, se trouve la bibliothèque du Parlement qui est la seule à avoir échappé aux flammes. Chef-d’œuvre néogothique, elle est rehaussée d’un parquet de marqueterie en cerisier, en chêne et en noyer. Une statue en marbre blanc de la reine Victoria domine la rotonde surmontée d’un dôme. Par ailleurs, on peut assister aux séances du Sénat et de la Chambre des communes, et grimper au sommet de la Peace Tower, élevée en 1927 à la mémoire des Canadiens morts durant la Première Guerre mondiale. La Gendarmerie Royale du Canada (ancienne police montée) se produit tout l’été sur l’esplanade en uniforme de parade (Relève de la garde tlj à 10 h ; le soir, de mi-mai à début septembre, son et lumière en français et en anglais).

Ecluses du canal Rideau
Le canal Rideau est le plus vieux système de canaux toujours en activité en Amérique du Nord. Sur 202 km et à travers 42 écluses, il relie Ottawa, sur la rivière des Outaouais, à la ville de Kingston, sur le lac Ontario. Pour une bonne bouffée d’oxygène, rien de mieux qu’une balade le long des 8 écluses successives, voisines de la rue Wellington, pour apprécier la rivière et profiter d’un beau point de vue sur la colline du Parlement.

Ottawa et les tulipes
C’est une tradition depuis 1953. En mai, la capitale fédérale organise le festival canadien de la tulipe, le plus important du genre au monde ! L’origine de l’événement remonte à l’automne 1945, quand la princesse Juliana des Pays-Bas offrit à la ville d’Ottawa 100 000 bulbes de tulipes. Un cadeau pour remercier l’hospitalité canadienne dont a profité la famille royale hollandaise en exil durant la Seconde Guerre mondiale. Par ce témoignage de générosité, la princesse voulut souligner aussi le rôle que les troupes canadiennes avaient joué dans la libération des Pays-Bas. Désormais, le nombre de fleurs mises en vedette dépasse la barre des 3 millions, avec à la clef plus de 600 000 visiteurs.

Ottawa ©Tangka

Ottawa ©Tangka

Château Laurier
1, rue Rideau. Ouvert tlj, jour et nuit. Proche du canal Rideau et de la colline parlementaire, ce bâtiment est l’un des symboles d’Ottawa. Construit en 1912 dans le style des châteaux français du xvie siècle, cet hôtel de luxe eut pour premier client sir Wilfrid Laurier, septième Premier ministre du Canada et qui donna son nom à l’établissement. Surnommé la « troisième chambre du Parlement » en raison du grand nombre de politiciens qui se promenaient dans les couloirs, il dispose d’une belle piscine intérieure Art déco.

Musée des Beaux-Arts du Canada
380 Sussex Drive. Ouvert de mai à septembre, tlj de 10 h à 17 h (jusqu’à 20 h le jeudi) ; d’octobre à avril, du mardi au dimanche de 10 h à 17 h (jusqu’à 20 h le jeudi). Entrée payante. Ouvert en 1988, cet immense bâtiment en verre et granit rose se dresse face au splendide musée des Civilisations de Hull, de l’autre côté de la rivière des Outaouais. On y admire des peintures et sculptures d’artistes canadiens du XIXe siècle, une intéressante collection d’art inuit, et un vaste panorama de peinture européenne et américaine, de la Renaissance à Gustav Klimt et Picasso. Avec quelques œuvres majeures, comme la fameuse Vénusde Lucas Cranach. Compter au moins trois heures pour tout voir.

Canadian Museum of Nature
240, rue MacLeod. Ouvert du 8 septembre au 25 avril, du mardi au dimanche de 9 h à 17 h, jusqu’à 20 h le jeudi) ; du 22 mai au 6 septembre tlj de 9 h à 18 h, jusqu’à 20 h les jeudi et vendredi). Entrée payante.
Si seulement la moitié du musée est accessible en raison de rénovations jusqu’en 2010, il propose néanmoins d’impressionnantes reconstitutions de squelettes de dinosaures et des dioramas d’animauxdans leur environnement naturel.

Canadian War Museum
1, place Vimy. Ouvert tlj de mai à fin juin et du 4 septembre au 8 octobre de 9 h à 18 h (jusqu’à 21 h le jeudi) ; de juillet à début septembre, tlj de 9 h à 18 h (jusqu’à 21 h les jeudi et vendredi) ; du 9 octobre à fin avril, du mardi au dimanche de 9 h à 17 h (jusqu’à 21 h le jeudi). Entrée payante (gratuite le jeudi de 16 h à 21 h). Ce musée relate trois siècles de guerres, illustrées notamment par la reconstitution d’une tranchée de la Première Guerre mondiale, une Mercedes blindée de Hitler, et un diorama du débarquement allié en Normandie. Très évocateur.

Musée de la Monnaie
245, rue Sparks, dans la Banque du Canada. Ouvert de mai à septembre, du lundi au samedi de 10 h 30 à 17 h, à partir de 13 h le dimanche ; d’octobre à avril, du mardi au samedi de 10 h 30 à 17 h, à partir de 13 h le dimanche. Entrée libre.
Ce musée propose un parcours instructif à travers l’évolution au Canada des pièces de monnaie et de la monnaie papier, du début de la colonie à aujourd’hui. Les devises étrangères sont aussi représentées. Il expose une variété d’objets utilisés pour effectuer des échanges comme les coquillages, les dents et les fèves de cacao ainsi qu’une pierre de Yap de trois tonnes !

Byward Market
Entre York, George et Parent Streets. C’est le quartier le plus animé de la ville : le matin autour du marché de fruits et légumes frais, et surtout le soir, avec ses dizaines de cafés et de restaurants ouverts tard dans la nuit.

Aux environs d’Ottawa

Upper Canada Village
A 75 km au sud d’Ottawa. Ouvert de mi-mai à mi-octobre, tlj de 9 h 30 à 17 h. Accès payant. Face à la rive américaine du Saint-Laurent, d’authentiques bâtiments en bois du xviiie siècle, rescapés des travaux d’aménagement du fleuve, reconstituent un village d’autrefois animé par des fermiers et des artisans en costumes.

Kingston et les Mille-Iles
A 117 km au sud d’Ottawa. Fondée en 1673 à l’endroit où le Saint-Laurent quitte le lac Ontario, cette charmante petite ville paisible garde intacts quelques beaux monuments victoriens. Face au port et au parc de la confédération, le City Hall (216 Ontario St.) fut construit entre 1842 et 1844, à l’époque où Kingston était la capitale du Canada-Uni, juste avant que Montréal ne lui ravisse le titre. La villa Bellevue, édifiée dans les années 1840 (35 Center St. Ouvert d’avril à mai tlj de 10 h à 17 h, de juin à début septembre de 9 h à 18 h puis de 10 h à 17 h jusqu’à la fin octobre. Entrée payante), d’inspiration italienne avec sa forme asymétrique et ses balcons décoratifs, contraste avec l’architecture « géorgienne » d’inspiration néoclassique qui prévaut à Kingston. Elle abrita pour un temps sir Johan MacDonald, qui fut le premier à occuper le poste de Premier ministre du Canada à la naissance de la confédération. Depuis Kingston, Gananoque (28 km au nord) et Ivy Lea (Encore 10 km plus au nord), des bateaux de croisière se faufilent pendant quelques heures à travers un dédale d’îles dispersées au fil du fleuve sur plus de 80 km.

Fort Henry
1, Fort Henry Drive, Kingston. Ouvert de mai à septembre tlj de 10 h à 17 h ; inter-saison du 8 novembre au 21 mai. Entrée payante.
Erigé entre 1832 et 1837, le fort surplombe le lac Ontario et avait pour objectif de protéger le canal Rideau contre une attaque américaine. L’armée britannique l’abandonna en 1870, alors qu’il ne fut jamais attaqué. Aujourd’hui, ce musée propose une reproduction de la vie militaire du xixe siècle avec fanfare et manœuvres militaires à la clé.

Oshawa
A 50 km au nord de Toronto par l’autoroute 401.
Cet ancien poste de traite pour le commerce des fourrures s’est reconverti en centre de l’industrie automobile grâce à Robert McLaughlin. Son entreprise fut rachetée en 1918 par General Motors pour devenir la filiale canadienne du constructeur américain. A elle seule, la résidence que Robert McLaughlin se fit construire en 1917 vaut le détour. Ce manoir est composé de 55 pièces décorées avec bon goût et entourées de jardins de roses et de lilas ou encore d’un jardin italien (Parkwood Estate, 270 Simcoe St. N. Ouvert toute l’année du mardi au dimanche, de 13 h 30 à 16 h. Entrée payante). Pour les inconditionnels de la voiture, le musée canadien de l’Automobile (99 Simcoe St. S. Ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 17 h, jusqu’à 18 h les samedi et dimanche. Entrée payante) expose environ 65 modèles datant de 1898 à 1981 et d’autres objets historiques liés à cette industrie.

 

 

Sur les routes de l’Ouest

Sur les routes de l’Ouest

245 € - 8 jours / nuits

Un voyage des plus enivrants qui vous amènera à découvrir ce ... Voir le détail

Escapade de charme dans l’Est

Escapade de charme dans l’Est

1485 € TTC - 14 jours / 13 nuits

Nous vous proposons un autotour alliant exploration ... Voir le détail

L’express des rocheuses

L’express des rocheuses

2170 € TTC - 8 jours / 7 nuits

Venez découvrir les perles des Rocheuses Canadiennes ... Voir le détail

Les Merveilles des Rocheuses canadiennes

Les Merveilles des Rocheuses canadiennes

2350 € - 11 jours / 10 nuits

Partez à la conquête des ... Voir le détail

Pin It on Pinterest